_______________________Bases de la pratique____

  

Pour faire une présentation simple, on peut dire que l'on retrouve 5 notions mises en jeu dans la réalisation des mouvements de l'Aïkido.

 

DISTANCE L'appréciation de la distance est essentielle pour voir ce que l'on peut faire.

Mais pour bien apprécier la distance, il faut être dans un certain état mental et physique.

On adopte une bonne position Kamae dans laquelle le corps est souple et disponible, soutendu par un état d'esprit vide, sans idées préconçues mais présent à ce qui se passe  Shisei 

 

ESQUIVE L'esquive nous permet, de nous mettre à l'abri de l'attaque et d'être en position favorable pour agir. L'esquive se fait par divers déplacements et mouvements, des pieds  Ashi sabaki, du corps Tai sabki, des mains Te sabaki.

Elle précède le moment de la rencontre et de la prise de contact De ai avec l'attaquant UKE

 

DÉSÉQUILIBRE Pour pouvoir déséquilibrer l'attaquant UKE, on peut utiliser, soit son propre déséquilibre, soit créer le vide et l'entraîner dedans. C'est la création du vide qui entraine le déséquilibre.

 

TECHNIQUE Après avoir déséquilibré Uke, on continue de conduire et guider l'énergie de son mouvement en utilisant un principe technique d'Aïkido pour terminer le mouvement par une projection ou une immobilisation.

On peut profiter pour rappeler que les techniques d'Aïkido semblent nombreuses mais elles ne sont que les diverses expressions d'un même principe d'harmonisation.

 

CONTROLE Il s'agit d'une notion plus large que le seul fait de "maîtriser" Uke. La vigilance Zanshin est plutôt un état d'esprit attentif à ce qui va survenir.

Cette phase se situe à la charnière entre ce qui vient de se terminer et ce qui va émerger.

 

        _____________________ Illustration de ZANSHIN ___________________

               Ils étaient "Vigilants", attentifs aux oiseaux qui volaient à l'intérieur du dojo

___________________________________________