_______________________ Les armes de l'Aïkido___

 

 

Les armes font partie intégrante de l'entraînement en Aïkido.Morihei UESHIBA était un expert en maniement du sabre, de la baïonnette, de la lance et du Jo.Il existe différentes formes de travail avec les armes en Aïkido :

Les DORI où l'on développe des techniques à mains nues sur des attaques armées.

Les KUMI où l'on répète des simulations de combat les partenaires étant tous les deux armés.

KUMI TACHI : travail du Bokken à deux.

KUMI-JO : travail du Jo à deux.

Les KATA ensemble de mouvements codifiés que l'on pratique seul ou avec un partenaire.

Les SUBURI, exercices individuels et répétitifs.

 

________________________________Le Bokken___

 

 

 

 

 

 

Le Bokken, (littéralement sabre de bois) ou (Bokuto nom généralement utilisé au Japon) est un sabre japonais en bois reprenant la taille et la forme du katana.

Il peut être utilisé avec la garde (tsuba) qui protège les mains,  ou sans la garde.

 

Utilisé pour l'entraînement, réplique exacte du katana, il est tout aussi redoutable. C'est une arme de combat. Il est employé dans l'Aïkido sa pratique s'appelle Aïki-Ken.Si le katana est destiné à couper ou à entailler,  le bokken est considéré comme une arme spécifique de frappe servant à casser ou à contrôler.

 

 

 

 

____________________________________Le Jo___

 

 

 

 

 

 

Le Jo ou bâton moyen est une arme traditionnelle japonaise en bois.

Sa longueur fait 1, 28 m son diamètre fait 2, 6 cm environ.

Dans le cadre de l'Aïkido, sa pratique s'appelle l'Aïki-Jo.

On étudie par analogie.

Les techniques d'Aïkido utilisent les principes de la lance et du Katana dans la plupart des techniques. Le bâton Jo,  de taille moyenne, se différencie du bo (bâton long), du tanbo (bâton court).

Tout comme le Bokken et le Tanto, le Jo (bâton) est un outil pédagogique permettant d'appréhender les notions de distance et de placement. Il se pratique soit individuellement sous forme de katas regroupant différentes manipulations de base du bâton et permettant d'exercer son habileté gestuelle, soit avec un ou des partenaires dans des phases de simulation de combat (kumi-jo).

C'est une arme simple, primitive. Sa manipulation est liée à sa structure : un corps cylindrique et deux extrémités. On trouve des mouvements de pique, de frappe, des fauchages et des parades avec la hampe de l'arme. Une autre particularité du Jo est sa parfaite symétrie. Sa section est circulaire: il n'est donc pas nécessaire de l'orienter pour frapper,  contrairement à une coupe avec une lame qui doit avoir un angle d'attaque très précis. Ses deux extrémités sont équivalentes: une simple bascule de 180° permet d'avoir la même efficacité dans un coup d'estoc (tsuki). Enfin de cette symétrie émerge le principal intérêt de l'Aïki-jo: le placement des mains qui glissent continuellement sur la longueur du bâton, toutes deux  complémentaires pour pousser ou faire tourner l'arme. Cette pratique développe la coordination et le centrage de la gestuelle propre à l'Aïkido.

 

 

 

 

 

_________________________________ Le Tanto___

 

 

 

 

 

 

Le Tanto, terme général pour désigner le couteau japonais, mesure moins d'un shaku (1 shaku = 30,3 cm). La poignée fait 10 cm, la lame 20cm. Il y a plusieurs familles de couteaux dont les plus courantes sont les suivantes.

- Les couteaux avec garde - Tanto.

- Ceux avec un fort bourrelet en guise de garde - Hamidashi.

- Les couteaux sans garde - Aikuchi.

 

 

 

 

 

________________________________ Le Katana___

 

 

 

 

 

 

 

Le Katana, est le sabre japonais. Il est aussi appelé Shinken ce qui signifie '' lame vivante '' c'est le katana coupant.Il est composé d'une lame courbe, avec un seul tranchant.

Katana est  un mot générique qui signifie sabre. Peu d'armes dans le monde n'ont acquis la réputation du Katana tant par la qualité de sa fabrication que par sa symbolique. Le katana est intimement lié à l’histoire du Japon féodal et bien entendu aux guerriers Samouraïs.

 

En effet, celui-ci était l’attribut du samouraï, il était son âme et le protecteur de sa vie.

Autrefois instrument de combat et de destruction, aujourd’hui le katana ne sert plus à attaquer ou à tuer. Dans l’exécution d’une technique, il entraîne le pratiquant vers une recherche de perfection des postures et des mouvements, développant chez lui, la sobriété, la sincérité, l'efficacité et la beauté du geste qui en découle.

Pour l'entraînement nous utilisons un Iaito, arme d'entrainement japonaise,  qui imite le Katana et permet l'étude du iaido et du iaijutsu. La plupart des iaito sont fait d'un alliage d'aluminium et de zinc, de densité plus faible que l'acier du Katana et tentant de reproduire le même équilibre. Ils ne sont pas affûtés et peuvent être utilisés pour l'étude et l'entrainement avec un danger moindre. Ils ne sont pas adaptés au contact ou à la coupe. Certains Iaito sont forgés (acier carbone ),  ce sont en fait des Shinken dont le fil (le tranchant) a été cassé, ils permettent le même équilibre qu'un Katana, sur le kissaki, sans en avoir la dangerosité dans un dojo. 

 

 

____________________________________________