signifie réunir, être ensemble.

Ce Kanji exprime un concept d'union, d'harmonie.

 

 

Ki correspond à l'énergie vitale, c'est l'essence de toute  chose,

l'esprit, la manifestation de ce qui  vit.

 

 

 

 

 

 

DO  représente le  chemin à parcourir, la voie de la recherche.

Il exprime un concept de cheminement, de progression.

 

                        AÏKIDO peut se traduire par

 

                        "Voie de recherche de l'union des énergies" ou

                        "Voie de recherche de la concordance des énergies"

 

 

 

_______________L'Aïkido est un art martial japonais,

dont l'un des principes de base est d'opposer le vide face à l'attaque d'un adversaire. Ce vide est créé par diverses esquives.

 

Un autre principe de l'Aïkido est, la complémentarité.

On utilise l'énergie de son adversaire en y ajoutant la sienne.

 

L'Aïkido recherche l'harmonisation. Le geste de l'attaque et celui de la défense sont réunis en un seul mouvement.

 

L'Aïkido est un art martial de défense pratiqué sans opposition ou contre. Le but est d'annuler l'attaque, par un contrôle, une projection ou une immobilisation de l'adversaire. 

 

Art de l'esquive et du, mouvement fluide, il permet un travail corporel très complet, axé sur la maîtrise de l'équilibre et du geste et l'étude de déplacements très variés. Il séduit par l'harmonie de ses mouvements circulaires et s'adresse à tous publics, selon les moyens de chacun. 

 

Toute la pratique de l'Aïkido est pétrie de l'esprit de son fondateur Ueshiba Moriheï, en connexion avec l'harmonie () des mouvements et des forces (KI) de l'univers. L'Aïkido qu'il a créé n'est pas un sport de défense, c'est, une voie de recherche personnelle beaucoup plus vaste (DO), un invitation à découvrir un art de vivre dans le respect des autres et de soi-même. Il a souhaité que l'Aïkido vise à trouver la paix en canalisant et contrôlant la violence.

____________________________________________

 

 

L'Aïkido par Ueshiba Kisshomaru

______________________________Fils du fondateur de l'AÏKIDO______

 

...Souvent, lorsque les gens voient des mouvements et des techniques d'Aïkido pour la première fois, ils sont surpris et sceptiques, doutent et se posent des questions...
 
...Dès le premier coup d'oeil, l'Aïkido, avec ses mouvements souples et fluides, s'inscrit comme une pratique non violente sinon passive. 
Il est fréquent d'entendre des commentaires tels que: "Ce n'est qu'une chorégraphie bien réglée", "En cas de danger, cela ne servirait à rien", "Sans compétition, il est impossible de savoir qui est le plus fort ou le plus faible", "Sans compétition, il n'y a pas de pratique ou d'entraînement sérieux",  "Est-ce que l'on peut gagner un combat avec l'Aïkido?", et ainsi de suite...
 
...Toutes ces questions et ces critiques sont superficielles. Elles révèlent un manque de connaissance des principes fondamentaux de l'Aïkido et une incompréhension de ce qui caractérise tous les arts martiaux: l'entrainement de l'esprit...
 
 ...L'entraînement est le seul moyen d'appréhender l'Aïkido et d'en tirer un bénéfice,  qu'il soit tangible ou intangible. La plupart des pratiquants ont connu cette évolution. Ils ont commencé dans le doute et l'interrogation, puis ils se sont progressivement familiarisés  et laissé séduire par la démarche de l'Aïkido. Au travers de ce cheminement, le pratiquant découvre ce qui fait de l'Aïkido un art martial unique....
 
...En tout premier lieu, il sera surpris car malgré l'impression de "douceur" ressentie, l'Aïkido peut être "physique", vigoureux et dynamique, avec des frappes directes (atemis). Contrairement aux idées reçues, l'Aïkido propose des techniques très efficaces, en particulier lorsqu'il s'agit de désarmer ou de soumettre un adversaire. Il sera ensuite étonné de découvrir, dès les débuts de la pratique, comme il n'est pas simple d'exécuter les techniques et les mouvements de base, tels que les chutes (ukemis), la prise de distance (ma-ai), l'entrée (irimi), les déplacements (tai-sabaki). Le fait est que tout le corps, et pas seulement les bras et les jambes, doit se mouvoir en continu de manière coordonnée et cela avec rapidité, vigueur et puissance.
 
Pour exécuter les techniques souplement et avec fluidité, il est indispensable d'acquérir une excellente maîtrise mentale alliant concentration, agilité, équilibre et réflexe.
 
Il comprendra également que le contrôle du souffle est essentiel, car il associe la respiration normale à quelque chose d'intangible qui est le lien avec le ki-énergie. La maîtrise du souffle-énergie est fondamentale, assurant fluidité et continuité dans l'exécution des mouvements et des techniques. Elle fait partie intégrante de la philosophie du Budo développée par maître Ueshiba.
 
Enfin, en progressant, le pratiquant découvrira à travers diverses variations ou applications que les techniques sont infinies, toutes caractérisées par leur rationalité et leur économie de moyens...
 
...Par la suite, il pourra percevoir l'aspect central du ki, personnel aussi bien qu'universel. C'est alors qu'il prendra toute la mesure de l'Aïkido, art martial puissant et sophistiqué.
 
Il pourra appréhender la dimension cruciale du Budo - un entraînement permanent du corps et de l'esprit conduisant l'homme sur le chemin de la spiritualité. Nul n'est alors besoin d'expliquer pourquoi l'Aïkido rejette toute forme de compétition et pourquoi les démonstrations ne sont que le reflet d'un entraînement quotidien et non la mise en avant d'un ego démesuré.

___________________________________________________________________________

 Extraits d'un article paru dans le H.S. Karaté Bushido/N° 16 - avril 2002

 

 

 

    UESHIBA Morihei                   UESHIBA Kishomaru           UESHIBA Moriteru

    Fondateur de l'Aïkido              1er Doshu                          Doshu actuel